SARA BESSADI X HASAN CENK DERELI

SUPERNATURAL REALM

Installation proposée dans le cadre de Nuit Blanche 2017

INTENTION

Faire oeuvre commune est le point de départ de ce projet. Faire cause commune aussi, comme une envie d’appeler et d’interpeler : quel est notre état d’être dans le monde d'aujourd'hui ?
Un questionnement mis en scène dans une installation et qui a pour idée de célébrer l'esprit du chaman, un voyage initiatique entre le monde d’en haut et le monde d’en bas. Une proposition pour gommer les frontières et ouvrir une porte vers un au-delà. Une invitation à nous interroger sur notre humanité,  notre authenticité.
Le chaman est un état d'être en relation avec le vivant. Evoquer l’esprit du chaman c’est parler un langage ancestrale, c’est remonter aux origines du monde. 
L’homme semble s’être exclut de la terre qu’il habite. Une terre circonvoluant dans un contexte alarmant :  réchauffement climatique, dégâts écologiques, économies en panne, faim et obésité  
Cette situation, comme une histoire dystopique, est un phénomène produit par l’humain. Alors que la technologie, la nature et les sciences sociales nous fournissent des outils pour survivre en tant qu'espèce, nous avons également déclenché en les utilisant les processus qui nous ouvrent les portes de l'extinction.
L’issu serait peut-être de nous reconnecter à la terre.
Célébrer l’esprit du chaman c’est parler la langue des animaux, des pierres, des esprits.
Un enseignement, une compréhension de l'unité,  une idée d’un nous sommes Un.
Sous la forme d'une installation vidéo et sonore, nous recréons des mythes et des symboles, une invitation à parler un langage universel. 

 

DESCRIPTION

L’installation met en en scène un jeux de perspective entre le monde d’en bas et le monde d’en haut.

Le monde d’en bas c’est le monde de la Terre, de l’énergie sacrée, des animaux guides.

Le monde d’en haut, c’est l’énergie sacrée des étoiles et des guides.

 

Installation vidéo et sonore composée d’une forêt flottante de ballon lumineux blanc, de deux vidéo projetées à l'intérieur d'une structure recréant la fome de la tente du chamane.

• Deux séquences se succèdent en continu : 

Séquence 1

Représentation du « Monde d’en bas », vidéo projection mettant en scène l’esprit de la Terre et l’esprit du Chaman.

La silhouette du chaman, entrainé dans une danse rituelle, apparait. La vidéo évoque une vision, l’idée d’un état de transe. 

Cette séquence est accompagnée par la diffusion d’un son de tambour à 220 Bpm qui déclenche un état modifié de conscience.

Séquence 2 

Représentation du « Monde d’en haut », les deux vidéo projecteurs deviennent des sources de lumière. L’installation est plongée dans une lumière blanche, accentuée par les ballons lumineux  blancs. Une atmosphère cristalline et abstraite qui pourrait être accentuée par de la fumée (machine à fumée).

Cette séquence est accompagnée d’un son binaural, artéfact auditif qui permettrait d’équilibrer les deux hémisphères du cerveau favorable au bien être.

 

© 2014 No cats were harmed to create this website